Accords mets et vins : à quels détails faire attention ?

Que ce soit pour une occasion spéciale ou non, il est important d’accorder le repas avec le vin. C’est d’ailleurs pour cette raison que dans les restaurants, les serveurs ne vous recommandent des vins que lorsque les plats sont choisis. En effet, un vin mal choisi altère complètement les saveurs de votre mets. Par contre, bien le choisir a le don de sublimer les saveurs de n’importe quel repas. Il est donc important de savoir s’y prendre. Voici quelques conseils pour mieux accorder mets et vins.

Poissons et coquillages : les détails à prendre en compte lors du choix de vin

Pour beaucoup de personnes, le vin blanc et le vin rosé sont les plus adaptés pour accompagner un plat de poisson, de coquillages ou de crustacés. Cependant, pour les experts, il est important de prendre en compte plusieurs autres facteurs pour déterminer le vin plus adapté. En effet, il faut entre autres considérer l’assaisonnement, le jus, la cuisson, etc. Il est aussi important d’accorder une attention particulière à la présence et au niveau d’iode.

Dans les coquillages et les crustacés, on note généralement un niveau d’iode facilement perceptible. Pour ce faire, il faut privilégier les vins avec une touche minérale se rapportant à l’iode. Le muscadet et le chablis accompagneront donc délicatement ces plats. Par ailleurs, pour ce qui est du poisson, voici quel vin choisir en fonction du mode de cuisson.

  • Pour les poissons crus comme le sushi, il faut un vin blanc jeune ou un vin rosé vineux.
  • Pour les poissons fumés comme le saumon, il est conseillé d’opter pour un vin blanc vif.

Bien que cela soit rare, il est possible d’accorder du vin rouge avec du poisson. Par exemple, pour accompagner le thon grillé ou autre poisson cuisiné au vin, les vins rouges sont parfaits.

Les viandes : les détails à prendre en compte lors du choix de vin

Pour accorder la viande et le vin, la règle de base est assez simple. En effet, il faut que le vin soit aussi puissant que la viande. Ainsi, en général, pour accompagner de la volaille, un vin léger est parfait, mais pour l’agneau, il faut un vin riche. Une telle association permet de révéler le meilleur de vos plats. Voici quelques exemples d’associations.

  • Un vin rouge jeune, léger et frais serait parfait pour un carpaccio.
  • Un vin blanc boisé pour le poulet rôti.
  • Pour une andouillette, un vin rouge et léger est l’idéal.

Par ailleurs, pour faire une meilleure association, vous ne devez pas oublier la teneur en épices et le niveau d’acidité du plat.

Fromage : les détails à prendre en compte lors du choix de vin

Pour trouver un vin qui se marie parfaitement avec du fromage, l’équation devient plus complexe. Cette complexité est due à la multiplicité des fromages produits en Europe et à la grande diversité des vins. Cependant, il existe aussi des astuces.

Comme vous le savez, certains formages sont affinés durant plusieurs années. Ainsi, il est conseillé de marier un vin jeune et un fromage jeune ou un vin vieux et un formage vieux. En outre, lorsque le formage est trop crémeux, il est recommandé d’opter pour un vin vif ou effervescent. Cette association permet de diminuer la sensation de gras. Par ailleurs, sachez que le fromage va beaucoup mieux avec le vin blanc.